ESSAI conditionneur secteur GIGAWATT PC3 EVO+

Extraits de l’essai du GIGAWATT PC3 EVO+ (Magazine VUMETRE janvier 2017) :

GIGAWATT PC3 +

GIGAWATT PC3 EVO +

La tension secteur est un des éléments fondamentaux de tout système haute-fidélité

Cette nouvelle génération baptisée « EVO+ » adopte une structure de circuits identique mais dans une qualité très supérieure. L’amélioration se situe au niveau des composants de filtrage. Les condensateurs sont désormais fabriqués sur cahier des charges spécifiques pour GIGAWATT.

De nouveaux pieds anti-vibrations composés d’un système à billes équipent désormais l’appareil. Les contacts SCHUKO sont plaqués argent puis cryogénisés et démagnétisés. Chaque branchement (6 au total) est dédié à une application précise, soit numérique, analogique et courant élevé. Chacun de ces branchements est totalement isolé des autres, supprimant ainsi toute interférence possible.

Entre le précédent PC3 EVO et la version EVO+, il existe une indéniable différence. Elle touche au degré de pureté sonore et à une certaine forme d’engagement dans la communication musicale.

La première sensation est un accroissement de la bande passante. Les basses sont plus amples, plus enveloppantes et mieux définies. On gagne en profondeur mais aussi en largeur.

La mise en perspective des différentes composantes sonores est de superbe qualité. De même les infimes détails souvent à peine perceptibles surgissent avec évidence.

L’écoute de bon nombre de titres de votre discothèque va vous procurer de belles surprises.

En terme de résolution des petits détails et des micro-informations le PC3 EVO+ place la barre très haut. Parfois l’on s’interroge sur un changement de source ou d’enceintes alors que l’arrivée du GIGAWATT permet finalement d’arriver à un résultat identique voire supérieur tout en consolidant la pérennité de votre équipement.

Bande passante, image et focalisation ne sont pas les uniques bénéficiaires du traitement GIGAWATT. La pureté et le naturel de la reproduction sonore sont également gagnants. Le PC3 EVO+ rend l’écoute plus souple, plus douce. Les minuscules couches de pollution propagées par les alimentations semblent se désagréger pour laisser place à un son plus franc, mais aussi plus propre. Pour autant il n’en perd ni son âme, ni sa substance.

Arrivé à un certain niveau d’équipement audio, il semble vain de vouloir progresser sans prêter une attention soutenue à l’optimisation.

Le secteur et les vibrations sont deux axes fondamentaux sur lesquels il convient de se pencher.

En matière de secteur GIGAWATT possède une indubitable expérience. Les vertus du PC3 EVO + sont en hausse par rapport à la version précédente. Le prix de vente, lui n’a pas bougé. Cherchez l’erreur !

(Pierre Fontaine, Vumètre janv.2017)

 

ESSAI HEGEL RÖST MAGAZINE VUMETRE (décembre 2016)

Hegel Röst : Un Must inédit

Hegel Röst : Un Must inédit

 

HEGEL RÖST : La voix du Nord

Un produit bien né, bien fait, très attendu !

Quand une électronique devient aussi simple à mettre en œuvre et à utiliser que le RÖST, on se dit que les autres devraient s’en inspirer.

On retrouve avec beaucoup de plaisir cette insolente santé du nouveau Sound Engine, qui fait qu’un simple 2x 75 watts donne l’impression d’être un moteur qui libère une cavalerie beaucoup plus conséquente. Les watts norvégiens seraient-ils plus percutants que les autres ?

Le comportement dynamique est de premier ordre et favorise la lisibilité des messages complexes.

Le suivi rythmique est, comme toujours chez HEGEL, un modèle du genre. Avec de plus beaucoup de précision même lorsque les lignes mélodiques s’entremêlent.La cohérence reste le maître mot.

Le pouvoir de résolution, très haut dessus de la moyenne, met en évidence une foultitude de détails.

Et soudain, l’écoute accède à un niveau supérieur impose une sérénité et un bien-être qui magnétisent littéralement l’auditeur.

Le RÖST est vif et précis. Il pilote les enceintes avec une assurance patente. Mais surtout, il se comporte avec simplicité. Il installe une proximité évidente avec le message musical. Une proximité magnifiée par son contrôle ultra-rigoureux. Voilà certainement une des qualités les plus excitantes de ce dernier intégré HEGEL. Le RÖST est résolument transparent avec une balance tonale bien équilibrée. L’image offre une architecture exceptionnellement précise.

L’intégré HEGEL RÖST nous a embarqué dans des écoutes particulièrement enthousiasmantes et savoureuses. Aucun genre musical ne lui donne du fil à retordre.

HEGEL n’a donc pas fini de nous étonner. Le RÖST jette les bases de l’intégré de demain, moderne, évolutif et avant tout musical.

(extrait du banc d’essai de L. Thorin et P. Fontaine, publié en décembre 2016 dans le magazine VUMETRE)

ESSAI TOTEM SKY par Laurent Thorin MAGAZINE VUMETRE(décembre 2016)

TOTEM SKY : quand TOTEM se surpasse !

TOTEM SKY : Quand TOTEM se surpasse !

Les TOTEM SKY sont aussi petites par la taille que Grandes par le son. Elles nous ont profondément surpris et durablement plu.

Concernant l’amplification, les SKY ne sont pas difficiles à alimenter mais méritent qu’on leur offre une prestation de qualité.

Nous avons obtenus d’excellents résultats avec le nouveau HEGEL RÖST (je confirme !!!) mais également le HEGEL H 160 (je confirme encore !!!). Un petit intégré comme le NUPRIME IDA 8 ( je confirme toujours !!!) fera également merveille.

Le cahier des charges des SKY devait reprendre le postulat des fameuses MODEL ONE et aller encore plus loin, sinon pourquoi changer ?

Le contrat est amplement rempli. Les SKY accomplissent une opération séduction en déployant un volume sonore tout bonnement ahurissant au regard de leur taille. Les MODEL ONE étaient bluffantes mais les SKY « ouvrent » encore plus avec une charpente et une assise à laquelle on ne s’attend pas. Le son est libre, ouvert, ample.

Surtout, et c’est là où la performance est remarquable, les SKY étonnent. Elles captivent.

Les SKY portent admirablement leur nom. Leur horizon est sans limite. IL est difficile de ne pas tomber sous leur charme. Même les audiophiles les plus endurcis qui sont passés dans l’auditorium lors des essais sont restés ébahis.

Il semble qu’avec cette nouvelle réalisation TOTEM confirme qu’il est toujours aussi capable de créer des produits clairement en marge de la production classique…avec des résultats inespérés !

Nouvelle Enceinte TOTEM SKY : Une révélation !

La SKY succède à la MODEL ONE mais en diffère sur presque tous les points hormis la taille du coffret qui est identique.

Enceinte entièrement faite à la main et nécessitant plus de douze heures d’assemblage.

Haut-parleurs nouveaux et conçus par TOTEM avec l’aide de sous-traitants.

Petite mais...énorme !rosse

Petite mais…énorme !

Les fameuses MODEL ONE SIGNATURE et THE ONE ont vécues. Et bien vécues. Très supérieure à celles-ci… Voici venir la SKY !

Cette nouvelle enceinte conjugue qualités d’écoute époustouflantes et grande simplicité d’utilisation. La quadrature du cercle selon TOTEM !

Ouverture spatiale gigantesque, grave et sous-grave impressionnants voire jamais entendues sur une enceinte de cette taille, tenue en puissance accrue par rapport aux modèles précédents, hautes fréquences étendues et plus précises. N’en jetez plus !

Leur prix ? Vous n’allez pas le croire ! 2 200 euros la paire seulement ! Soit mille euros de moins que les MODEL ONE SIGNATURE, le modèle précédent. Quel est le fabricant d’enceinte capable de réaliser cela ? Personne ! Car seul TOTEM PEUT SUCCEDER A TOTEM !

Le magazine VUMETRE vient de consacrer un article (exclusivité mondiale) à cette nouvelle enceinte TOTEM et la conclusion du journaliste dépasse mes propres dithyrambes : « Les SKY portent admirablement leur nom. Leur horizon est sans limite. Difficile de ne pas tomber sous leur charme »

 

 

Panneaux acoustiques PYT AUDIO : La musique prend toute sa dimension

Améliorer l’acoustique ? C’est pas évident et cela coûte cher. Sans parler de l’aspect esthétique, si difficile à concilier. Donc j’étais pas fan du principe. Mais cela c’était avant d’avoir testé les panneaux SMAD ACCES ! Depuis j’ai complètement changé d’avis (voir l’article les concernant)

Avec PYT AUDIO, le traitement acoustique devient simple, facile à intégrer dans sa pièce d’écoute, et même… évolutif ! Nous allons voir cela.

Le discret panneau SMAD référence et sa joli boite

Le discret panneau SMAD Référence et sa joli boite

Tout comme les panneaux SMAD ACCES, les SMAD REFERENCE font 40 cm x 40 cm et sont vendus par quatre. Ils sont un peu plus épais et  plus » sophistiqués ». Nous passons  de 9 mm à 17 mm. Ce qui reste une épaisseur très réduite. La différence ne s’arrête pas là puisque le prix passe de 189 euros à 339 euros pour quatre exemplaires. Rien d’exorbitant au regard du résultat !

L’effet obtenu par quatre SMAD Référence bien placés est du même genre que celui obtenu par les SMAD ACCES. A savoir un gain important en matière, en densité, en dynamique et en positionnement de l’image. Les SMAD REFERENCE font donc la même chose que les ACCES mais…. en beaucoup mieux !

C’est à dire que l’amélioration prend une telle tournure que l’on a l’impression d’avoir changé un maillon dans son système Hifi ! Pour 339 euros…seulement !

Toute l’architecture musicale prend une autre dimension. Les musiciens se mettent véritablement en place et… ne bougent plus ! Ces panneaux absorbants PYT AUDIO SMAD REFERENCE permettent d’obtenir un réalisme saisissant avec une pression physique de la musique qui donne envie de pousser le volume.

Mais si quatre panneaux SMAD, c’est bien… avec huit panneaux c’est encore beaucoup mieux !

Il ne s’agit certes pas de tapisser toute sa pièce d’écoute avec des panneaux, même s’ils ne sont pas vilains du tout ( d’autant qu’ils existent dans pas moins de 45 coloris différents !) mais de « caler » ou de canaliser le son de manière complètement homogène dans la pièce. C’est pas compliqué on commence par en mettre quatre et puis devant le résultat obtenu on veut aller jusqu’au bout.

Il y a forcément un coloris qui conviendra à votre intérieur !

Il y a forcément un coloris qui conviendra à votre intérieur !

La touche finale selon les recommandations du fabricant PYT AUDIO et d’ajouter les panneaux diffusants SPAD. Je vous parlerais un peu plus tard mais d’ores déjà l’investissement dans quatre panneaux SMAD REFERENCE constitue un formidable début.

Je pense donc que quelque soit ses projets en matière d’évolution de son installation Hifi, ces panneaux PYT AUDIO doivent, à un moment ou à un autre être envisagés. Et les envisager, c’est les adopter !

http://www.pytaudio.com/